Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Philippe et l'Hypnose humaniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Philippe et l'Hypnose humaniste le Mar 31 Jan - 18:12

Xael

avatar
Admin
(post à remettre en forme quand j'aurais le temps)

Pour ce qui m'a amené à l'hypnose, je dirais que pendant les 20 ans où j'étais éducateur, j'ai pour chaque personne que j'ai rencontré et suivi, observé que l'origine de leurs galères prenait sa source, pour 99% des cas dans une blessure ou un traumatisme subi dans la prime enfance.

L'éducation, l'intelligence, la volonté, la réussite familiale ou socio-professionnelle de chacun ne suffisent pas toujours à garantir que la personne affectée par un traumatisme ou une blessure connue dans ses jeunes années, en soit préservée.

Un divorce, un décès, une perte d'emploi ou n'importe quel autre événement important peut à tout moment faire cliver n’importe quel individu qui pensait s'être construit autour de ce traumatisme, ou l'avoir oublié ou pardonné.

Pour prendre une métaphore, je dirais que certains individus, à un moment où ils étaient fragiles ont été "habités" par un démon, (ce démon peut prendre plusieurs noms, inceste, viol, violence physique et/ou morale,) qui a su les convaincre de composer avec lui. C'est ce que certaines personnes on su faire pendant un temps plus ou moins long, c'est ce qu'on appelle la résilience, et parfois c'est lorsqu'ils y sont parvenus pendant longtemps qu'ils croient s'en être débarrassé.

Seulement leur démon ne les a jamais quitté, il est juste resté tapi quelque part dans leur esprit à attendre le bon moment, c'est à dire attendre quelque chose de la vie qui peut nous faire trébucher. Ceux qui n'ont jamais été affectés par l'un de ces démons se relèvent et continuent, pas ceux qui en sont affligés...

Alors l'éducateur que j'ai été a mis des pansements sur des jambes en bois toute sa vie, s'est débattu comme un diable avec toute la foi qui l'animait pour soigner et apaiser leur mal-être, mais je ne pouvais que les accompagner dans la forme, pas dans le fond.

L'hypnose c'est donc imposée à moi lorsque j'ai compris qu'elle pouvait travailler sur le fond en même temps que sur la forme, et ainsi jouer le rôle de "prêtre exorciste" (toujours pour rester dans la métaphore). Elle lui fait dire son nom, ce qui permet d'identifier le "démon" qui l'habite (viol, inceste, etc) et ainsi de s'en débarrasser, de mettre des mots sur des maux...

Au même titre que des méta programmes négatifs se sont installés en chacun de nous, soit brutalement soit insidieusement au fil de notre vie, il est tout à fait possible, de s'en débarrasser, de les écraser définitivement, comme on vide sa corbeille sur son ordinateur, et de les remplacer par des méta-programmes positifs que vous serez seuls à choisir par vous-mêmes et pour vous-mêmes.

Tout comme un ordinateur ayant un programme ou un logiciel infecté par un virus quelconque, ou qui ne vous convient pas, comme un logiciel d'architecte pour un marchand de chaussure, il est tout aussi possible de le nettoyer et d'en programmer un autre qui sera le vôtre en tout point de vue...

Pour ce qui est de l'hypnose Ericksonienne et celle dite humaniste, la différence tient dans la technique d'induction, mais aussi dans la participation plus active et plus participative du sujet en hypnose humaniste.

Quant à l'ennéagramme il est à mon avis inconcevable de ne pas l'utiliser sans risquer de porter atteinte à "l'écologie" du sujet et donc de respecter son écosystème en s'appuyant sur ce qu'il est vraiment avec son entière et totale adhésion.

La seule éthique que j'ai c'est celle d'être le plus honnête possible avec la personne, je dirais même que cette éthique est avant tout viscérale avant d'être morale.
Je ne reçois pas les gens au-delà de 5 séances puisqu'il s'agit de thérapies brèves, je ne fidélise pas mes patients exprès pour en tirer une manne quelconque.
Je m'engage sur des résultats et je tiens mes promesses quand il s'agit du bien-être de mes patients.
Je reste à leur écoute et disponible chaque jour de la semaine et jusqu'à très tard chaque soir, tout comme je l'étais en tant qu'éducateur, on pourrait presque dire avec l'âme d'un pompier...
Je ne compte pas mon temps, une séance normalement prévue pour une heure peut durer plus de deux heures sans que je ne prenne plus que le tarif d'une séance.



Pour le petit portrait Chinois, voilà ce que je peux répondre:

Une couleur, le marron.
Une saison, l'automne
Un animal, le tigre
Un plat, des galettes de pommes de terre
Un objet, une montre
Une devise, "toujours faire d'un pépin une pépite"
Un rêve, être plus sage

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum